Un petit bout d'histoire

Il était une fois en 1982, Marc Balestin, Gilbert Lanthier, Florent Bultot, Michel Fostier, 4 copains réunis dans un café à Thuin qui étaient bien décidés à fonder eux aussi leur radio libre. Il faut dire qu’à la fin des années 70 et début des années 80, on assistait un peu partout en Belgique à l’éclosion de petites radios locales, véritables outils de la liberté d'expression populaire qui menaçaient le monopole des « grandes» stations.

 

Nos compères avaient jeté leur dévolu sur Beaumont, jolie ville perchée de la Botte du Hainaut à proximité de la frontière française, le lieu idéal pour émettre. Ils décidèrent de l’appeler Radio Salamandre en rappel de la tour du même nom, vestige médieval qui est l’emblème de cette cité connue également pour son folklore et pour ses savoureux "macarons".

 

Pour lancer le projet ils invitèrent la population et les commerçants locaux à des réunions d’information dans des cafés beaumontois et réunirent assez de personnes pour créer une sorte d’assemblée générale avant la lettre et récolter les fonds nécessaires pour acheter du matériel rudimentaire. On leur proposa aussi leur premier local dans un appartement au centre de la ville. Après quelques jours d’essais, Radio Salamandre fit ses débuts officiels le 6 juin 1982 avec sa toute première fréquence : le 104 Fm.

 

Dès ses débuts, la radio fut très ancrée dans la vie locale en couvrant des évènements populaires comme le Rallye Bianchi, les Boucles chevrotines… ou folkloriques en synergie avec le Comité qui a ranimé le carnaval local sous la houlette de Pierre Hammo (qui deviendra un peu plus tard et jusqu'à aujourd'hui, le nouveau président charismatique de la radio) ou les festivités de La Charles Quint.

 

Les animateurs mettaient en valeur les artistes et sonorisaient les évènements locaux. Les émissions traitaient de concerts, de football ,de tiercé, d'ancedotes racontées par des "anciens". La radio difffusait de l’accordéon et des disques demandés pour le plus grand bonheur des auditeurs. L’été, Radio Salamandre retransmettait les jeux inter-campings de la région et organisait aussi La course au trésor, un jeu interactif mené par un animateur en moto.

 

La radio, comme dans une famille, avait aussi son parrain Raymond et sa marraine Paulette, 2 figures bien connues de la région qui soutenaient le projet. Des générations d'animateurs se sont succédées aux micros et ont fait vibrer grâce à leur dévouement et à leur créativité de bénévoles toute une région pendant plusieurs décennies.

 

En 1988, Radio Salamandre a accueilli plusieurs animateurs de Radio Thure-Helpe, station de Sivry qui arrêtait ses émissions. Parmi eux, Line Balestin et Willy Parfondry.

 

Alors que beaucoup de petites radios disparaissent, Radio Salamandre continue d'émettre et, en 2008, satisfaisant aux nouvelles exigences du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, obtient sa reconnaissance comme "Radio Associative d'Expression Culturelle et d'Education Permanente" et obtient la fréquence 107.8 Fm.

 

En 2012, la radio beaumontoise demande et obtient sa deuxième fréquence 105.8 Fm et un subside de la Fondation Wartoise pour l'achat du matériel ad hoc. De nouvelles et de nouvelles émissions intégrent les programmes.

 

En 2019/2020, la station s'offre une refonte de ses moyens de communication : nouveau logo, nouvelles pages sur les réseaux sociaux, Webradio... et s'installe dans de nouveaux studios sur la Grand Place de Beaumont.

 

Aujourd'hui, elle poursuit sa modernisation en restant fidèle à sa vocation de radio associative très ancrée dans le terroir local.  Une façon de donner des ailes à ses racines...